You are here

Rwanda : Pour la première fois, un parti d’opposition admis à la présidentielle

Pour nous, c’est un résultat remarquable, un jour à marquer d’une pierre blanche », a déclaré à La Libre Afrique.be, à Kigali, Franck Habineza, président du Green Party, la seule formation d’opposition autorisée au Rwanda.

a décision de la Commission électorale est remarquable même si elle laisse la rue indifférente, les Rwandais étant peu nombreux à s’intéresser à la politique et encore moins à croire que Paul Kagame pourrait perdre le scrutin. « Voila 8 ans que nous nous battons pour cela », explique Franck Habineza. « Et c’est la première fois qu’un parti d’opposition a l’autorisation de  présenter un candidat à la présidentielle ».

En 2003, en effet, le candidat du MDR avait été refusé et Faustin Twagiramungu s’était présenté comme indépendant. En 2010, le candidat du Green Party avait été refusé tandis que le premier vice-président du parti était assassiné, et l’opposante Victoire Ingabire (accusée par des experts de l’Onu d’avoir aidé le groupe armé FDLR, issu des génocidaires) avait été emprisonnée.

Un indépendant

Franck Habineza salue aussi la présence dans la course à la présidence de l’indépendant Philippe Mpayimana. Récemment rentré d’exil en France, il n’est pas le candidat indépendant qui suscitait le plus d’attentes.

 Source:https://afrique.lalibre.be/5868/rwanda-pour-la-premiere-fois-un-parti-dopposition-admis-a-la-presidentielle/