L’opposition Rwandaise demande la libération immédiate et sans conditions de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA | Rwanda

You are here

L’opposition Rwandaise demande la libération immédiate et sans conditions de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA

Le Conseil Consultatif Permanent des Partis de l'opposition au Rwanda-PCC, qui regroupe les Forces Démocratiques Unifiéees FDU INKINGI, le Parti Démocratique Vert du Rwanda et le Parti social-Imberakuri, appellent à la libération immédiate et sans conditions de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA ainsi que d'autres prisonniers politiques.

Conseil Consultatif Permanent des Partis de l'opposition au Rwanda-PCC

C/O B.P.6334 Kigali,Rwanda

COMMUNIQUÉ DE PRESSE :

Le Conseil Consultatif Permanent des Partis de l'opposition au Rwanda-PCC, qui regroupe les Forces Démocratiques Unifiéees FDU INKINGI, le Parti Démocratique Vert du Rwanda et le Parti social-Imberakuri, appellent à la libération immédiate et sans conditions de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA ainsi que d'autres prisonniers politiques.

Hier, Mme. Victoire INGABIRE UMUHOZA a été arrêtée et incarcérée en garde à vue à la brigade de KICUKIRO sous une inculpation apparemment à caractère politique de formation d'une organisation terroriste (Coalition des Forces Démocratiques-CDF, présentée comme une aile militaire des FDU-INKINGI). Des allégations similaires ont été formulées lors de son arrestation en avril 2010 mais elle n'a jamais eu la chance de comparaître devant un tribunal compétent sur le fond des faits allégués. Elle avait été mise en résidence surveillée pendant environ 5 mois. Personne ne l'a jamais accusée de tentative de fuite, de se soustraire à la justice ou de constituer un danger pour la communauté.

Tous les trois partis d'opposition qui ont critiqué le gouvernement FPR ont fait face à de sérieux et graves dangers.

Le gouvernement a refusé d'enregistrer le Parti Démocratique Vert du Rwanda après une année entière de démarche pacifique à haut risque depuis le 14 août 2009. Son Vice-Président, le regretté André KAGWA RWISEREKA a été retrouvé la tête coupée le 14 juillet 2010.

Le régime a également refusé d'enregistrer les Forces Démocratiques Unifiées-FDU Inkingi tandis beaucoup de ses leaders ont été emprisonnés ou assignés en résidence surveillée.

Le Parti Social-Imberakuri avait réussi à se faire enregistrer en Juillet 2009, mais s'était ensuite divisée en plusieurs factions, et l'une d'elles siège dans le forum des partis politiques gouvernementaux. Son président fondateur, Maître Bernard Ntaganda est en prison depuis le 24 Juin 2010. Des informations crédibles confirment qu'il serait dans un état critique à l'hopital Roi FAYCAL car le centre hospitalier de Kigali avait été incapable de le traiter.

APPEL POUR UNE ACTION URGENTE :

• Nous demandons instamment la libération immédiate et sans conditions de Mme Victoire INGABIRE UMUHOZA.

• Nous exigeons la libération immédiate de prison de M. Bernard Ntaganda, qui a été détenu depuis le 24 Juin 2010 et qui, aujourd'hui se trouve entre la vie et la mort.

• Nous demandons un procès immédiat des assassins du regretté André KAGWA RWISEREKA (vice-président du Parti Démocratique Vert du Rwanda) et nous continuons d'appeler à une enquête internationale indépendante sur sa mort ainsi qu'à une autopsie indépendante, comme exigée par Human Rights Watch.

• Nous demandons la libération immédiate de Mme. Seraphine MUKAMANA, la coordinatrice du Parti Démocratique Vert du Rwanda dans la ville de Kigali.

• Nous appelons la communauté internationale, spécialement les USA, le Royaume Uni et tous les Etats membres de l'Union Européenne ainsi que des amis du Rwanda à entretenir une pression sérieuse sur le gouvernement Rwandais afin qu'il ouvre l'espace politique et que la démocratie s'instaure au Rwanda.

Fait à Kigali, le 15 Octobre 2010

M. Frank HABINEZA

Président Fondateur, Parti Démocratique Vert du Rwanda

M. Sylvain SIBOMANA

Secrétaire Général, Forces Démocratiques Unifiées, FDU - INKINGI

M. Theobald Mutarambirwa

Secrétaire Général, Parti social Imberakuri